Pourquoi le football est-il aussi populaire ?

Le football est sans doute le sport le plus pratiqué dans le monde entier. Mais qui sait réellement pourquoi ?

Un sport accessible

On peut dire en effet que le football est accessible à plusieurs points de vue.

  • Le football est un sport abordable. Déjà, une des raisons importantes, si ce n’est la première, c’est qu’il suffit d’un ballon, même de piètre qualité, pour jouer. C’est pourquoi même les enfants des quartiers défavorisés pratiquent le football dans la rue, et ce, dès leur plus jeune âge. Pour preuve, on ne manque pas d’exemple de footballeurs aujourd’hui célèbres qui ont passé leur enfance dans un environnement pauvre. Rivaldo a grandi dans un bidonville de Paulista, au Brésil. Maradona a quant à lui dans une ville pauvre de la province de Buenos Aires et faisait l’école buissonnière pour jouer au ballon avant d’être repéré à l’âge de 11 ans dans l’équipe junior du club Argentinos Juniors.
  • Les règles du football sont simples. Un autre avantage par rapport aux autres sports, les règles du jeu sont extrêmement simples. Le plus compliqué à comprendre reste peut-être la règle du hors-jeu.

Un sport qui fait rêver

Les joueurs célèbres ont tous des fans-clubs et sont suivis par leurs fans qui se trouvent partout dans le monde. Ceux-ci sont souvent prêts à dépenser leurs économies pour acquérir les objets à leur effigie et compléter leurs collections : ils achètent leur maillot, jouent avec les mêmes chaussures que leurs idoles… Les réussites des joueurs professionnels étant retentissante, ils sont des icônes et des modèles pour les jeunes qui rêvent de devenir plus tard des stars du ballon rond.

Une ambiance festive

Les amateurs de sport savent bien que dans les stades de football bondés, l’ambiance est la plus électrique. Pour les spectateurs qui ne peuvent s’y rendre, ils se réunissent dans des cafés qui diffusent le match ou même entre amis pour suivre l’évènement entre passionnés. Car un match de football, ça ne se regarde pas, ça se vit et ça se partage.

Pendant 90 minutes, les supporters vivent au rythme du match. Quand l’arbitre siffle une faute ou que le ballon approche le but de leur équipe, ils retiennent leur souffle, priant afin qu’elle n’encaisse pas un « goal ». Et ceci qu’ils se trouvent dans l’enceinte du stade, au café, chez des amis ou à la maison. Mais c’est quand l’arbitre siffle un carton rouge ou un penalty que le stade s’enflamme réellement. Les supporters en liesse ne peuvent plus contenir leurs émotions, et lorsque leur équipe marque un but, ils ne s’empressent de faire retentir leur corne de brume tout en arborant fièrement les maillots et les écharpes de leur club favori.